facebookprofile

Et si, avant de draguer, vous lisiez les conditions d’utilisation ?

Et si, avant de draguer, vous lisiez les conditions d’utilisation ?

Mes applications pour smartphone ont revolutionne la chope. Grace a celle d’Adopte votre mec, puis surtout grace a Tinder, il est devenu presque aussi facile de reperer un plan cul que de acheter un McDo online. Ces applications vous.

Par Gurvan Kristanadjaja

Mes applications pour smartphone ont revolutionne la chope. Grace a celle d’Adopte 1 mec, puis surtout grace a Tinder, c’est devenu limite aussi facile de trouver un plan cul que de acheter un McDo Sur les forums.

Ces applications vous geolocalisent et vous proposent bien un tas de personnes susceptibles de vous plaire pres de i  votre logis. Elles defilent via la smartphone, il n’y a plus qu’a faire le marche.

La derniere nee des applications va plus loin : Happn vous geolocalise constamment et vous propose de retrouver les personnes que vous avez croisees dans la rue, dans le bus ou dans un sirop.

Notre http://www.datingmentor.org/fr/blendr-review/ point commun de ces mini-logiciels – gratuits – pour telephones : ils exploitent l’ensemble des jours et plusieurs fois par jour un certain nombre de vos donnees personnelles (on ne le rappellera jamais assez : « Si c’est gratuit, vous etes l’article. »).

1 Les precisions personnelles

Pour faciliter l’inscription, diverses des applications utilisent la technologie Facebook Connect. Apres avoir lance Tinder ou Happn entre autres, c’est demande de se connecter via son compte Facebook.

Une manipulation obligatoire qui facilite l’inscription sur ces reseaux en evitant d’avoir a remplir tout un tas de cases, comme ca pourra etre la situation pour Adopte un mec, mais qui leur permet aussi d’avoir acces a un maximum d’infos.

« Vous pouvez designer de ne pas nous fournir certaines renseignements, mais qui pourront vous conduire a l’impossibilite d’utiliser la plupart fonctions de notre service parce que cette information peut etre necessaire De sorte i  vous inscrire en tant qu’utilisateur. »

L’algorithme vous propose Effectivement certaines individus par rapport i  l’endroit ou vous vous trouvez, et de vos affinites (nos pages que vous aimez) ou de vos amis sur le reseau social de Mark Zuckerberg.

Pourtant, Quand l’on regarde les parametres de confidentialite de Facebook, il semble que l’application ait acces a bien plus que les pages « likees » ou a la liste d’amis. En bien, ce sont onze elements auxquels l’entreprise americaine a acces, limite l’integralite du profil en gros :

  • le profil public ;
  • la liste d’amis (afin de presenter des affinites) ;
  • l’adresse e-mail ;
  • la situation amoureuse ;
  • l’anniversaire (concernant calculer l’age) ;
  • nos statuts postes ;
  • les complexes d’interet ;
  • la metropole ;
  • nos photos (afin de presenter un cliche de profil) ;
  • la description ;
  • les mentions « j’aime“ (pour proposer des affinites).

Concernant Happn, qui utilise aussi la technologie Facebook Connect :

  • le profil public ;
  • la liste d’amis ;
  • l’adresse e-mail ;
  • l’anniversaire ;
  • le parcours professionnel ;
  • la description ;
  • des mentions ‘j’aime’.

Autant de donnees tres personnelles qui permettent sans probli?me de dresser le profil de l’utilisateur, mais dont quelques ne semblent gui?re vraiment jamais indispensables. Dans le contexte de Tinder notamment, l’application ne parai®t gui?re avoir besoin des statuts postes via l’utilisateur sur Facebook, parce qu’il ne les utilise jamais.

2 La geolocalisation

Cote Adopte 1 mec, on laisse La selection aux utilisateurs de selectionner s’ils souhaitent etre geolocalises ou non. Comme votre n’est nullement une des fonctionnalites principales de l’application, c’est l’utilisateur juste qui decide s’il doit l’activer ou non.

Et cela n’est pas le cas des application Tinder ou Happn, dont la geolocalisation est l’innovation principale. La premiere offrait deja une innovation de service en proposant de rencontrer des celibataires pres de chez soi en utilisant la fonction localisation du portable. A chaque fois que l’utilisateur se connecte, l’application recolte sa position et propose des profils dans un perimetre donne.

Happn va plus loin : elle vous geolocalise constamment pour savoir si vous croisez d’autres utilisateurs dans la rue ou dans un sirop. Elle peut donc theoriquement retracer des trajets en temps reel. L’equipe de Happn se souhaite rassurante :

‘Les informations que l’on va conserver, votre n’est nullement le trajet, mais seulement les derniers points de croisement avec un individu.’

Probleme : des points de croisement, il pourra y en avoir diverses centaines en une journee. En six heures d’utilisation, j’ai compte pas moins de 160 points de croisement differents, alors que faire mes deplacements se seront limites a la routine metro/boulot/dodo. Autant de fois ou l’application a enregistre ma position donc. Notre petit logo triangulaire constamment fixe en haut a droite du telephone en temoigne.

Offrir ces donnees a une entreprise, c’est aussi se envoyer plus juste via qui l’on est (ce que l’on fait deja via Facebook par exemple), mais aussi l’endroit ou l’on vit, celui ou l’on collabore, les habitudes.

3 Ce que disent des conditions generales d’utilisation

Pour etre sur de votre que ces entreprises font des informations collectees, il faudra aller voir du cote des conditions generales d’utilisation, que l’on accepte a partir de l’instant ou l’on utilise ces applications.

‘AdopteUnMec.com s’engage a? ne pas transmettre a toutes les autres membres nos donne?es de contact vous pour. Votre adresse e-mail, ce nume?ro de te?le?phone, la identite? re?elle paraissent des donne?es strictement confidentielles qui ne peuvent en aucun cas e?tre divulgue?es par AdopteUnMec.com.’
‘Certaines donnees paraissent invisibles Afin de les autres membres de l’application. Ces precisions ne vont i?tre jamais vendues. La plupart precisions sont accessibles a l’ensemble des membres et revetent un caractere public. Le renseignement de ces donnees est facultatif. En les renseignant, le membre atteste qu’il donne le accord pour leur publication au sein de l’application, en particulier leur utilisation comme critere de recherche mais egalement hors de l’application, via ses supports de communication video, papier ou dans chaque lieu ou Happn souhaiterait promouvoir l’application Happn et ses membres.’

J’ai Cnil a recemment passe en revue 1 200 applications en tout genre. Le constat est le aussi que pour les apps de rencontre, votre seront les informations de localisation qui les interessent le plus : ‘Entre un quart et un tiers des applications accedent a Notre localisation. Mais ce qui retient l’attention, c’est la frequence d’acces. Ainsi, une application de service de reseau social a pu avoir acci?s 150 000 fois en trois mois a la localisation d’un de nos testeurs.’

Leave a Comment

Your email address will not be published.